Sidebar

17
Jeu, Oct

Convoqués parce qu’ils ont leurs noms sur la liste Pdci et Rhdp/Des candidats Pdci continuent d’entretenir le flou

Alain Richard Donwahi, candidat dans la Région de la Nawa

Politique
Typographie

Maurice Kacou Guikahué, Secrétaire exécutif en chef de ce parti, a indiqué que les absents ont jusqu’à mardi, 28 août 2018, pour afficher clairement leur position.


C’est avec beaucoup de surprises que les Ivoiriens ont découvert depuis la publication des têtes de liste Rhdp (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix), après celle du Pdci-Rda, que des candidats figurent sur la liste des deux partis en même temps. Il s’agit de 18 personnes notamment les ministres Aka Aouélé (région du sud comoé), Patrick Achi (La Mé), Alain Richard Donwahi (Nawa), Pierre Magne (Assinie), Aboh Faustin (Sikensi), Yao Bhorey (Tien-diékro), N’dri Germain (Tiébissou), Bilé Diéméléou (Dimbokro) etc. Pour tirer les choses au clair, Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda, a convoqué les mis en cause, ce lundi, 27 août 2018 en sa résidence de cocody. Outre le ministre Aka aouélé, en mission à Dakar (Sénégal), quatre d’entre eux ont brillé par leur absence dont Faustin Abo (Sikensi), Drissa Ouattara (Sandegué), Bilé Gabriel Diéméléou Amon (Dimbokro). Maurice Kacou Guikahué, Secrétaire exécutif en chef de ce parti, a indiqué que les absents ont jusqu’à mardi, 28 août 2018, pour afficher clairement leur position, avant le dépôt des candidatures à la Commission électorale (Cei), dont la date butoir est le 29 août 2018.

Outre Patrick Achi qui n’a pas souhaité s’exprimer, ceux qui l’ont fait ont réitéré leur ‘’attachement’’ au parti fondé par Houphouët-Boigny, 1er Président de la Côte d’Ivoire. Alain Richard Donwahi, lui, a décidé d’entretenir le flou, selon le site en ligne, le Journal d’Abidjan : « Je suis candidat pour ma région et les habitants de la Nawa. J’ai été élu en 2013 sous une bannière Rhdp avec tous les partis qui m’ont soutenu, je suis Pdci, je continue de l’être et je serai soutenu par tous les partis qui sont sur ma liste » a-t-il indiqué. Tout comme Roger Mbia (Commune d’Agnibilékrou) : « je suis Pdci, je conduis une liste d’union avec mes frères du Rdr, de l’Udpci, du Pit et de l’Upci. Mais je conduis une liste Pdci-Rda ».


Certains candidats qui sont dans l’administration ou qui sont nommés ministres, ont peur de se déterminer pour ne pas subir le courroux du parti au pouvoir. Reste à savoir le logo qu’ils utiliseront pendant la campagne, si ces candidats continuent de ruser avec leur parti. C’est le cas de Kobenan Kouassi Adjoumani, fondateur du mouvement ‘’sur les traces d’Houphouët’’ qui continue, non seulement de porter le pagne du pdci à chaque sortie de son mouvement, mais continue de clamer qu’il est ‘’Pdci pro Rhdp’’. ‘’Nous allons à ces élections en tant que militants du pdci-Rda, pro Rhdp’’ comme le rapporte Fraternité Matin du lundi 27 août 2018.

Clémentine Touré