14
Sam, Déc

Politique

Les militants du Pdci ont mis l’accent sur les conflits intercommunautaires et surtout ‘’l’orpaillage clandestin et sauvage’’ qui, si l’on n’y prend garde, risque de déstabiliser toute la zone.


Du Vendredi 14 au Samedi 15 Juin dernier, Mme Honorine YAOUA KOUMAN, nouvelle déléguée du Pdci-Rda de Gouméré/Tabagne en visite de travail dans sa zone, a demandé aux militants de son parti, à Gouméré, première étape de la visite, comme à Tabagne, de rester mobiliser, vigilants et de ‘’refuser de suivre ceux qui ont trahi le Parti’’. La déléguée du parti dirigé par Henri Konan Bédié, a exhorté les responsables locaux du Pdci-Rda à se mettre ‘’immédiatement’’ en ordre de bataille sur le terrain, non sans les sensibiliser sur l’importance de leur rôle dans la chaîne pyramidale du fonctionnement du parti fondé par Félix Houphouët-Boigny, 1er Président de la Côte d’Ivoire.
Elle leur a demandé, en outre, d’adopter un comportement de paix, un des fondements du Parti. Mme Honorine YAOUA KOUMAN a surtout insisté auprès d’eux, sur la politique ‘’du porte à porte’’, pour recruter de nouveaux adhérents, de faire établir les extraits de naissance, les cartes d’identités, en somme, toutes pièces essentielles pour pouvoir voter en 2020, année où le parti doit reprendre le pouvoir pour apporter la paix et le développement à la Côte d’Ivoire.

Des différentes interventions des responsables locaux du Pdci-Rda, venus nombreux écouter les ‘’nouvelles fraiches’’ de la direction du parti, on retient la détermination des responsables politiques à la base, à toujours œuvrer pour le dynamisme et le rayonnement de leur Parti dans leur zone.
Cependant, au nombre des préoccupations soulevées, on retient les problèmes de moyens des militants pour se faire établir des extraits de naissance et confectionner les cartes nationales d’identité dont le coût de 5000 francs Cfa, à les en croire, est très élevé pour eux. Ils ont, par ailleurs, mis l’accent sur le problème de délimitation des frontières des villages, les conflits intercommunautaires et surtout ‘’l’orpaillage clandestin et sauvage’’ qui, si l’on n’y prend garde, risque de déstabiliser toute la zone.

A Hérébo, village du défunt Roi, Nanan Kouadio Yeboua et un des bastions du Pdci-Rda du Gontougo, les militants, ‘’très engagés’’, ont réitéré leur volonté à faire siennes toutes les décisions du Parti. Ils ont réaffirmé leur loyauté et leur fidélité au parti fondateur de la Côte d’Ivoire.
Rappelons qu’à toutes ces étapes, les militants ont promis de maintenir la Flamme militante du Pdci-Rda toujours allumée. Avant d’adresser leurs vifs remerciements et soutiens sans faille à Henri Konan Bédié, Président du Pdci-Rda et au Secrétariat Exécutif en Chef, le ‘’capitaine courage’’, le ministre Maurice Kakou Guikahué, pour ‘’l’immense travail abattu chaque jour’’.

Rappelons également que les séances de travail avec la Déléguée de Gouméré/Tabagne a concerné les Secrétaire de Section, les Présidents des comités de base, la Présidente de l’Ufpdci, le Président des Jeunes, les membres du Bureau de la délégation départementale ; ce, pour mieux préparer le terrain en vue de la ‘’victoire éclatante’’ du Pdci-Rda aux élections de 2020.
A noter enfin, que le Professeur Babaccauh Koffi Dongo, vice-président du Pdci-Rda, a pris une part active à la séance de travail de Gouméré.

Hervé Kouadiokan

Source : Sercom de la déléguée de Gouméré/Tabagne