Sidebar

16
Mer, Oct

Don de vivres et non vivres aux cantines.de la Région du N'zi/L’Ong Ivoire Développement Durable au secours des élèves en situation de vulnérabilité

Société
Typographie

La Directrice des cantines scolaires a relevé l’insuffisance des moyens dont dispose la direction des cantines qu’elle dirige, pour alimenter le nombre élevé de rationnaires pendant 120 jours de classe.


Les 32 cantines scolaires de la direction régionale de l'éducation nationale de l’enseignement technique et de la formation professionnelle de Dimbokro, viennent de bénéficier d’un don de vivres et non vivres d’une valeur de 22 millions de Fcfa.  C'est l’œuvre de l’Ong Ivoire Développement Durable. La cérémonie de remise du don a eu lieu à la cantine du groupe scolaire de l'Epp Soungassou, le 6 mars en présence des autorités administratives et préfectorales, les élus, de nombreux parents d’élèves, la grande famille locale de l’éducation nationale et de la directrice des cantines scolaires,  Karidia Soukoulé Koné. A l'occasion de cette 3e édition des “cantines du cœur”, Mme Danielle Dona Fologo, présidente de l’Ong Ivoire Développement Durable, a procédé à la remise du don ; composé de 17,820 tonnes de riz, 2,304 tonnes de 1252 litres d’huiles, 3200 assiettes, 3200 cuillères, 3200 carafes, 96 bassines et 32 louches. Opération rendue possible grâce à l’implication, à hauteur de 19 millions de Fcfa, de la Fondation Orange Côte d’Ivoire. Elle a précisé que ces vivres permettront à 4800 écoliers de la Drenetfp de Dimbokro, d’avoir un repas pendant 24 jours scolaires de cantines. 

L’objectif, a-telle ajouté, étant de fournir un repas chaud, à midi, à des élèves en situation de vulnérabilité dans des quartiers urbains et peri urbains défavorisés, afin de combattre les carences alimentaires et leurs conséquences néfastes sur la scolarisation des élèves. Tout en saluant cet acte “ hautement humanitaire ”, la Directrice des cantines scolaires a relevé l’insuffisance des moyens dont dispose la direction des cantines qu’elle dirige, pour alimenter le nombre élevé de rationnaires pendant 120 jours de classe. Poursuivant, elle a ajouté que ce geste vient combler, en partie, le manque de 120 jours, car les écoliers ne mangent que 18 jours à la cantine scolaire. « Malgré tout le travail abattu autour des cantines scolaires, nous sommes conscients que beaucoup reste encore à faire » a-t-elle indiqué. Raison pour laquelle elle a salué la Fondation Orange qui a accepté de renouveler son engagement auprès d’Ivoire Développement Durable. Par ailleurs, elle la cantine ne se limite pas seulement à nourrir les enfants mais est aussi un lieu de socialisation et  d’apprentissage de l’hygiène. Le Sous-préfet central de Dimbokro, Zagou Serges Rodrigues, qui a qualifié ce don d’action citoyenne, a donc invité les filles et fils de Dimbokro et les personnes de bonne volonté, à accompagner toutes les structures qui œuvrent inlassablement à soutenir les élèves issus des milieux déshérités.

E. ZOUHOMAN