15
Dim, Déc

Société

C’est une population comblée qui a accueilli cette manifestation, car cette dotation en château d’eau vient après l’électrification de la localité.


La sous-préfecture de Nofou vient de bénéficier d’un nouveau château d’eau. La cérémonie d’inauguration de cette infrastructure a eu lieu le 21 juillet dernier, par la ministre de la Femme de la Famille et de l’Enfant, Pr Ly Ramata Bakayoko. En présence des autorités administratives et élus du département de Dimbokro. Cette action s’inscrit, apprend-on, dans le cadre d’un programme de construction de 21 châteaux d’eau en zones urbaines et périurbaines d'un cout de 20 milliards de FCfa, initié par le ministère ivoirien de l’Hydraulique dans le cadre du programme social du gouvernement (PS Gouv 2019/2020). Dès l’ouverture du robinet pour le premier jet de l’eau, la présidente de la cérémonie, Pr Ly Ramata, a déclaré que le gouvernement ivoirien, avec à sa tête le président Alassane Ouattara, se préoccupe du bien-être des populations ivoiriennes. Elle a, par ailleurs, exprimé sa fierté de voir la réalisation du projet de construction d’infrastructures d’alimentation en eau potable dans les centres urbains du pays. ‘’En tant que ministre en charge la Femme, de la Famille et de l’Enfant, nous nous réjouissons de la construction du système d’approvisionnement en eau de Nofou qui dessert environ 2000 âmes’’, a-t-elle souligné. 

Avant d’inviter les populations à faire bon usage de ce centre : ‘’souvent, quelque temps après l’acquisition des infrastructures, personne ne s’en occupe jusqu’à ce qu’elles se dégradent. Je ne souhaite pas que ce soit le cas ici. Car je suis convaincu que cette acquisition du château d’eau va considérablement réduire le poids des travaux ménagers et favoriser le maintien de la jeune fille à l’école, tout en améliorant son rendement.’’ a-t-elle indiqué. Pr Traoré Lacina, au nom des populations, a exprimé sa gratitude au président de la République, Alassane Ouattara, pour avoir doté la sous-préfecture de Nofou d’un château d’eau, qui selon lui, permettra de propulser la localité sur le chemin du développement. C’est une population comblée qui a accueilli cette manifestation, car cette dotation en château d’eau vient après l’électrification de la localité. D’un coût global de 330,32 millions de FCfa, le système d’adduction en eau potable de Nofou est composé d’un captage de l’eau brute à partir d’un forage équipé d’une pompe électrique immergée de 14 m3 par heure, d’un anti-bélier, d’un château d’eau d’une capacité de 80 m3 sur une hauteur de 15 m, d’un local de traitement et d’un réseau de distribution. 

E. ZOUHOMAN BI