Sidebar

17
Jeu, Oct

Daoulébo (Ouellé)/Le député Kra Paul récompense les élèves les plus méritants

Société
Typographie

Le député de Ouellé a regretté que l’économie de la Côte d’Ivoire repose sur l’agriculture et qu’il n’y ait pas assez d’écoles professionnelles.


L’honorable Kra Konan Paul, député de Ouellé, Ananda et Akpassanou était, le samedi 17 août 2019, à Daoulébo, village situé dans la sous-préfecture de Ouellé. Il y était pour récompenser les élèves les plus méritants. Intervenant à cette occasion, l’élu de la Nation a parlé de l’école, prodigué des conseils à ses filleuls non sans déplorer leur ‘’mauvais’’ comportement. Il a interpellé les parents qui abandonnent leurs progénitures une fois que celles-ci sont inscrites dans les écoles. Selon lui, ces comportements causent d’énormes problèmes aux élèves. Il a passé en revue tout ce qui touche l’école. Avant d’insister sur comment repenser le système éducatif. Quand on prend le système éducatif actuel de la Côte d’Ivoire, a-t-il dit, il est dépassé. Pour lui, le système éducatif ivoirien doit mettre l’accent sur la formation professionnelle.

Kra Paul a regretté que l’économie de la Côte d’Ivoire repose sur l’agriculture et qu’il n’y ait pas beaucoup d’écoles professionnelles. Il a fait savoir qu’aujourd’hui, on exporte nos produits agricoles soulignant que la recherche n’est pas suffisamment financée. Il a abordé le problème des actes de naissance en demandant aux parents de les établir avant de mettre les enfants à l’école. Le Député de Ouellé a, en outre, enjoint les populations à prendre soin de ceux-ci quand ils sont admis à l’entrée en sixième. Après quoi, il a procédé à la remise des kits scolaires composés de cahiers, de stylos…aux trois premiers de chaque classe et à un élève du secondaire. Avant lui, le porte-parole lui a souhaité la bienvenue et a traduit la reconnaissance de la population pour le geste à l’endroit des élèves les plus méritants. Au cours de cette cérémonie, des diplômes ont été décernés aux élèves les plus méritants et à des parents qui se sont ‘’illustrés de la plus belle des manières’’.        

Ahou Valérie