30
Lun, Mar

Société

La ville de Ouragahio, érigée en chef-lieu de sous-préfecture en 1961, va avoir son tout premier commissariat dans les tout prochains jours.


Construit sur une superficie de 1500 m2, le tout premier commissariat de police de la ville de Ouragahio dont les travaux de construction ont débuté sous l'ère du Conseil général (sous l’ex-Président Laurent Gbagbo) et achevé avec le Conseil régional  (sous Alassane Ouattara, l’actuel Président de la Côte d’Ivoire), sera très bientôt opérationnel.  C'est l'annonce faite le dimanche, 26 janvier dernier, par Anthony Garou, maire de la commune de Ouragahio au cours d'un entretien à nous accorder.
 
C'est un ouf de soulagement poussé par l'ensemble de la population avec à sa tête le maire de ladite localité. Et pour cause, la ville de Ouragahio, érigée en chef-lieu de sous-préfecture en 1961, va avoir son tout premier commissariat. Et la population de cette localité se met à rêver de jours plus paisibles au plan sécuritaire. Car Ouragahio, à l'instar des autres localités de la Côte d’Ivoire, connaît des problèmes de banditisme sous toutes ses formes.

Selon le 1er magistrat de cette commune, il a fallu satisfaire à toutes les exigences qui obéissent aux normes d'un commissariat de police tant au niveau du local que des bureaux pour cette construction.  "Tout a été respecté, revu et validé lors de la visite des lieux effectuée par Timité Vassindou, le préfet de police des Régions du Gôh et du Loh-Djiboua.  Un autre aspect et non moins important ; celui des logements des policiers, qui posait problème, a été "entièrement satisfait. Plus rien ne bloque désormais l'ouverture de ce commissariat de police " nous a confié le maire. Qui a dit que ce commissariat sera inauguré dans les tout prochains jours, pour le bonheur des populations qui ont besoin de se sentir en sécurité.

Gnaba GNABRO